«Ma classe E est mon second chez moi»

Là où a grandi Claudio Zuccolini, la voiture représentait plus qu’un simple moyen de locomotion: elle était synonyme de liberté. A ce jour, la passion pour les voitures n’a pas abandonné l’humoriste grison. Actuellement, ce père de famille conduit avec enthousiasme une Mercedes-AMG E 53 4MATIC+.  

9 novembre 2020


2020 n’a pas été une bonne année pour les artistes. Mais l’humoriste grison Claudio Zuccolini n’a aucune raison de se plaindre, car pour Zucco, comme l’appellent ses amis, cette année n’a pas été que négative. Il a en effet remporté deux Swiss Comedy Awards, s’est produit plusieurs fois en solo à l’Opéra de Zurich et a la chance d’être également bien occupé en dehors de la scène.

 

Il manque quelque chose

Mais la scène manque à Claudio Zuccolini: les représentations, le public, les rires, mais aussi les trajets pour y aller. Ce quinquagénaire le fait depuis plus de dix ans dans une Mercedes-Benz de la Classe E. Il conduit entre-temps une Mercedes-AMG E 53 4MATIC+ et s’en émerveille: «Je m’en réjouis encore énormément et me dis à chaque fois «oh, quelle belle voiture» lorsqu’elle sort du portique de lavage par exemple.»

 

L’amour au deuxième regard

L’amour pour Mercedes-Benz n’est pas né au premier regard: «Avant, les Mercedes-Benz ne me disaient rien. Quand j’étais jeune, je pensais que seules les personnes qui avaient réussi conduisaient des Mercedes-Benz. Les prix dépassaient également mes possibilités financières. Ce n’est qu’avec le lancement de la Classe A que j’ai commencé à m’intéresser à Mercedes-Benz. Lorsque je suis devenu père en 2008, j’ai cherché une voiture sûre, mais qui m’offre beaucoup de plaisir à la conduite. C’est ainsi que j’en suis arrivé à la première classe E.» Et rien n’a changé depuis.

 

«Ici, j’ai ma tranquillité»

Claudio Zuccolini fait partie de ceux qui, enfants, se tenaient au bord de la route en faisant de grands yeux et s’extasiaient devant les belles voitures qui se rendaient de la vallée inférieure en Engadine. «A l’époque, on pouvait encore frimer avec les voitures. Aujourd’hui, ce n’est plus bien vu. Il faut une raison pour avoir une voiture.» Le Grison a de nombreuses raisons: «Je fais environ 20 000 kilomètres par an pour me rendre à mes représentations.» Il est content: «Dans la voiture, c’est un peu comme sur scène. J’y ai ma tranquillité.» Pour que le temps lui semble plus court, il aime écouter des livres audio: «J’aime que l’on me lise des livres en voiture. J’ai dû en écouter déjà plus de 200.»

Dans sa Mercedes-Benz Classe E, Claudio Zuccolini trouve la paix.

Dans sa Mercedes-Benz Classe E, Claudio Zuccolini trouve la paix.

Se réjouir des petites choses

Pour Claudio Zuccolini, la voiture signifie également pouvoir voyager en toute liberté et indépendamment des transports publics. «Mes spectacles ont généralement lieu dans des endroits et à des horaires qui ne sont pas pris en compte par les transports publics.»

De plus, le trajet de retour à la maison est le lieu idéal pour descendre de scène, donc une sorte de coulisses.

 

Certains détails de sa Mercedes AMG le ravissent encore: «Ce sont les petites choses qui m’enthousiasment. A première vue, elles semblent inutiles, mais en y regardant de plus près, elles sont très chouettes. Par exemple, le distributeur de parfum. J’utilise actuellement la fragrance «Maybach», mais je vais revenir au parfum original.» Ce n’est qu’une des nombreuses fonctionnalités qui lui procurent du bonheur. «J’ai coché à peu près tout ce qui se trouvait dans le catalogue d’accessoires, même un dispositif d’attelage. On ne sait jamais ... Et en effet, lorsque j’ai récemment acheté un nouvel e-bike, j’ai été heureux d’avoir un dispositif d’attelage pour mon porte-e-bike arrière.»

Dans la liste des accessoires, Claudio Zuccolini a coché pratiquement tout.

Dans la liste des accessoires, Claudio Zuccolini a coché pratiquement tout.

4Matic est un must – dès le départ

«Lorsqu’il y avait encore de la neige jusqu’en plaine, mon père devait toujours mettre des sacs de sable dans le coffre de sa Ford à traction arrière en hiver. C’était assez laborieux, raison pour laquelle ma première voiture a déjà été un 4x4, une Golf Syncro». Surtout en tant que père de famille, il apprécie l’offre quasi infinie d’espace de son modèle T – mais pas seulement. Lors de son choix, la puissance et les quatre roues motrices ont été deux autres critères: «Nous nous rendons très souvent chez la famille de mon épouse en Engadine et là, la transmission 4Matic est un must pour la sécurité. Pour ce qui est de l’énorme puissance de la Mercedes-AMG, je m’en accommode volontiers», dit l’humoriste en souriant ironiquement.

Pour le sympathique Grison, une transmission 4Matic est un must.

Pour le sympathique Grison, une transmission 4Matic est un must.

Aux anges? Presque.

«Je me sens très à l’aise dans ma classe E, c’est devenu un deuxième chez moi», résume Zucco. Mais il flirte aussi avec un monospace – une Classe V ou un Marco Polo: «Dormir en voiture, c’est romantique, et j’imagine que ce doit être merveilleux. Je pourrais me reposer un peu avant de monter sur scène et y dormir après les spectacles.» Qui sait, peut-être que le sympathique humoriste exaucera un jour ce souhait.