La Classe E de 2e génération

Les débuts de la nouvelle Classe E en 1995 en imposait à une époque d'uniformisation croissante du design automobile par une esthétique singulière. La partie avant marquante avec ses quatre phares elliptiques et le dessin de la partie arrière évoquant un coupé créaient un effet de contraste tout en attirant les regards. La série 2010 s'est vu immédiatement décerner le prix du desig « red dot ».

Pour la première fois, le client a le choix dans la Classe E entre trois lignes d'équipement (CLASSIC, ELEGANCE, AVANTGARDE).

De nombreux équipements techniques phares, du contrôle électronique de motricité ETS au limiteur d'effort, faisaient partie de la dotation de série.

Vue de face d'une Classe E de deuxième génération.

La partie avant marquante de la Classe E de 2e génération

Vue de dos d'une Classe E de deuxième génération.

Le design arrière emprunté aux coupés de la Classe E de 2e génération

Faits

Série

W 210, S 210

Période de production

1995 - 2003

Carrosseries

Berline
Break
Châssis avec carrosserie partielle
Version longue
Véhicules de protection spéciale

Nombre d'exemplaires

1 374 409 berlines

Développement technique


Sécurité véhicule et confort

Développement technique


Sécurité véhicule et confort

Dans le domaine de la sécurité véhicule, la nouvelle Classe E établissait de nouvelles références sur le plan technique. Grâce à une structure de carrosserie optimisée avec zones de déformation largement dimensionnées et des systèmes de retenue encore plus efficaces dans l'habitacle, les berlines de la série 210 comptaient parmi les voitures les plus sûres de leur catégorie. Mercedes-Benz a équipé de série la Classe E de rétracteurs de ceintures, une première pour un constructeur automobile à l'échelle mondiale. La protection contre les collisions latérales a été encore perfectionnée par l'utilisation d'un airbag latéral de conception nouvelle.

Parmi les nombreux autres systèmes novateurs qui ont fêté leur première mondiale dans la Classe E, citons aussi un détecteur de pluie pour les essuie-glace, un capteur de qualité de l'air pour la climatisation automatique, ainsi qu'une aide au stationnement à ultrasons « Parktronic » (PTS).

Vue intérieure avec airbags de la Classe E de 2e génération déployés.

Airbags grand volume pour le conducteur et le passager avant, airbags latéraux dans les portes avant, ceintures de sécurité trois points à toutes les places, ainsi que rétracteurs de ceintures et limiteurs d'efforts offrent un excellent niveau de sécurité à bord de la nouvelle Classe E.

Vue intérieure avec airbags rideaux de la Classe E de deuxième génération déployés.

Sur la Mercedes-Benz Classe E de 1998 est proposée une nouveauté mondiale baptisée « airbag rideau » qui permet de nettement réduire le risque de lésions à la tête en cas de collision latérale.

Vue latérale d'une Classe E de deuxième génération sur le toit.

Développement de la sécurité passive pour la Mercedes-Benz Classe E, 1995. Les tests de retournement ont par exemple dépassé les exigences des autorités d'homologation aux Etats-Unis.

Modèle de Classe E.

Evolution du design de la Mercedes-Benz Classe E, série 210

Outre la version de base CLASSIC qui se distinguait par son esthétique résolument discrète, la variante ELEGANCE offrait une série d'équipements supplémentaires. Parmi ceux-ci figuraient des jantes alliage à 10 trous et des inserts chromés sur les poignées de portes, les pare-chocs et les baguettes de protection latérales.

AVANTGARDE était une variante évoluée sur le plan technique qui se démarquait aussi nettement par son esthétique. L'élément le plus reconnaissable, la grille de calandre différenciée, était doté sur la version AVANTGARDE de cinq baguettes horizontales chromées au lieu de deux et, en exclusivité, de lamelles noir brillant. Une autre différence concernait les habillages des montants B recouverts d'un film de couleur dans le ton carrosserie. Les inserts chromés des poignées de portes, des pare-chocs et des baguettes de protection des flancs correspondaient à la version ELEGANCE.

Vue avant d'une Classe E Berline de la série 210.

Ligne CLASSIC : Mercedes-Benz Classe E Berline de la série 210

Classe E Berline de la ligne ELEGANCE de face.

Ligne ELEGANCE : berline Mercedes-Benz de la série 210

Classe E Berline de la ligne AVANTGARDE dans un paysage sablonneux.

Ligne AVANTGARDE : Mercedes-Benz Classe E Berline de la série 210

Histoire


Restylage en 1999

Histoire


Restylage en 1999

Avec près d'un million de véhicules vendus, cette génération de Classe E était au cours des quatre premières années de production l'automobile la plus prisée au monde sur le segment de marché de la catégorie moyenne supérieure.

En 1999, Mercedes-Benz a présenté la version restylée de la Classe E Berline de la série W 210.

Le design remanié est resté fidèle au visage caractéristique à doubles optiques avec lequel la Classe E avait établi de nouvelles références en termes de design en 1995. Les designers ont toutefois affûté sa silhouette et conféré encore plus de dynamisme à son visage. Pour ce faire, ils ont abaissé la partie avant de près de deux centimètres tout en lui ajoutant un capot moteur redessiné, une nouvelle grille de calandre et un habillage de pare-chocs désormais intégré sans démarcation à la carrosserie.

Les ailes modifiées à l'avant permettaient en outre une implantation plus aplatie et plus basse des phares. Les designers ont également adapté les coques de rétroviseurs extérieurs et les feux arrière à la nouvelle esthétique.

Vue avant d'un modèle E 320 CDI Berline de la ligne ELEGANCE.

Mercedes-Benz Type E 320 CDI Berline (ELEGANCE) après le restylage de 1999

Carrosseries


Extérieur

Carrosseries


Extérieur

Outre les berlines et les breaks, la série 210 a été proposée en version châssis avec carrosserie partielle transformés par des carrossiers en Allemagne et à l'étranger en ambulances, breaks ou autres versions spéciales. Comme leurs prédécesseurs de la série 124, les châssis étaient basés sur les breaks correspondants. Pour la première fois, aucune variante à empattement standard n'était plus disponible ; seule était encore proposée la version allongée dont l'importance était en constante progression au fil des années par rapport au châssis court.

Une variante particulièrement exclusive de la Classe E a été finalisée en mars 1996. Sur une demande du Royaume de Thaïlande, une version longue E 320 développée conjointement par Binz et Daimler-Benz a vu le jour en un temps record. Modèle à six portes avec troisième rangée de sièges à part entière, le véhicule avait vu son empattement allongé de 970 mm.

Pour pouvoir satisfaire la demande, en particulier de l'étranger, la version longue de la Classe E a été produite en régie propre par Binz depuis fin 1996.

Une autre variante tout aussi exclusive de la série 210 a été produite dans un service spécifique de l'usine de Sindelfingen depuis avril 1995 : des berlines Classe E dotées d'une protection spéciale, pour une grande partie fabriquées à la main, y ont vu le jour. Pour la première fois dans l'histoire de l'entreprise, des modèles de la gamme moyenne étaient disponibles départ usine en version à l’épreuve des balles. Depuis mars 1997, il existe en outre une version dotée d'un concept de protection plus léger correspondant au niveau de protection B4 et assurant une sécurité maximale contre les armes de poing.

Vue du dessus des Classe E Berlines et Breaks après le restylage.

Mercedes-Benz Classe E Berlines et Breaks après le restylage de 1999

Vue de profil d'une Classe E Break de la série 210.

Mercedes-Benz Classe E Break de la série 210

Vue de profil d'une Classe E de la série 210 à empattement long.

Mercedes-Benz Classe E de la série 210, châssis à empattement long

Vue de profil d'une Classe E avec superstructure spéciale.

Châssis pour superstructures spéciales Miesen, 1997

Vue de profil d'une Classe E de la série 210 avec protection spéciale.

Mercedes-Benz Classe E Berline de la série 210, version avec protection spéciale

Tout savoir sur la Classe E 2e génération

Classic-M@RS (Système d'archives multimédia et de recherche)

Vue extérieure d'une Classe E de deuxième génération.

Tout savoir sur la Classe E 2e génération

Classic-M@RS (Système d'archives multimédia et de recherche)

Les archives de Mercedes-Benz Classic renferment un trésor unique issu de près de 130 années d'histoire de l'automobile.

Les archives de Mercedes-Benz Classic renferment un trésor unique issu de près de 130 années d'histoire de l'automobile.

Vue d'ensemble : histoire de la Classe E

Collage Evolution de la Mercedes-Benz Classe E

Vue d'ensemble : histoire de la Classe E

Régulièrement de nouveaux dossiers de modèles historiques : de 1931 à 2018