Mercedes-Benz est le nouveau partenaire principal du Zurich Film Festival.

Mercedes-Benz est fière d’être le partenaire principal de la 15e édition du Zurich Film Festival qui aura lieu du 26 septembre au 6 octobre 2019. Pour la première fois dans l’histoire du Zurich Film Festival, Mercedes-Benz met à disposition une flotte de véhicules entièrement électriques avec le tout nouvel EQC. Mercedes-Benz a ainsi l’exclusivité des stars et des invités VIP sur le tapis vert.
 

Découvrez en exclusivité, avant le lancement officiel, les annonces passionnantes que Marc Langenbrinck, CEO de Mercedes-Benz Suisse SA, a dévoilées lors d’un entretien avec le magazine Frame concernant la coopération avec le Zurich Film Festival et la première Mercedes-Benz entièrement électrique.
 

La marque Mercedes-Benz est très présente au cinéma. La marque automobile haut de gamme va désormais commencer un partenariat avec le Zurich Film Festival. Marc Langenbrinck, CEO pour la Suisse, explique que la marque à l’étoile convient parfaitement bien aux stars hollywoodiennes et que, grâce à sa flotte de véhicules électriques, Mercedes-Benz pourra accompagner les cinéastes jusqu’au tapis vert sans aucune émission de CO2.
 

Monsieur Langenbrinck, pourquoi Mercedes-Benz Suisse SA s’engage-t-elle comme partenaire principal du Zurich Film Festival (ZFF)?
 

Le ZFF s’est établi comme une manifestation de renom qui rayonne bien au-delà des frontières nationales. Mercedes-Benz bénéficie également d’un positionnement international et d’une réputation indiscutable, étant une marque de qualité: nous sommes ainsi le partenaire idéal pour le ZFF. Rien que notre symbole, l’étoile, convient parfaitement aux stars d’Hollywood, d’Europe et de Suisse.
 

Comment procédez-vous pour examiner les partenariats?
 

Nous recherchons un produit qui, par sa valeur, son groupe cible et son message, nous correspond. Il peut s’agir d’un film ou bien d’un festival comme le ZFF, dont nous sommes absolument certains qu’il est adapté à notre marque.
 

Lorsque l’on parle de Cannes, on pense immédiatement à Chopard ou à Renault. J’espère que nous réussirons la même chose avec le ZFF et Mercedes-Benz.
 

Ce serait vraiment bien. En tout cas, on ne pourra pas nous rater. Pour la première fois dans l’histoire du festival, nous mettrons à disposition une flotte de véhicules entièrement électriques avec notre EQC. Cela mériterait un Oscar pour la sonorisation, car les voitures se déplacent très silencieusement jusqu’au tapis vert pour amener les stars au cinéma dans un grand confort.
 

Et quels sont les autres avantages de cette flotte?
 

Les véhicules se distinguent par leur neutralité en carbone. Il s’agit de la première étape de notre série menant à notre objectif pour 2039: la mobilité neutre en carbone de notre flotte de voitures neuves. En matière de sécurité, de qualité et de taille, il s’agit sans aucun doute d’une Mercedes-Benz. Le véhicule fonctionne exclusivement à l’aide d’une batterie ayant une autonomie d’environ 400 kilomètres. Je l’ai commandé: ce sera mon prochain véhicule de fonction. Au volant, l’expérience de conduite est exceptionnelle.
 

Pourquoi?
 

Ces véhicules possèdent une excellente accélération, car, grâce à leur moteur électrique, ils peuvent disposer dès les premiers instants des 760 Nm disponibles. La conduite est à la fois respectueuse de l’environnement et écologique, car il n’y a pas de vibrations dans la voiture. Il s’agit d’une conduite fluide: la voiture glisse comme un voilier sur le lac de Zurich, mais est plus rapide.
 

Mais, avec une telle voiture, est-il possible de se rendre de Suisse en Toscane? Existe-t-il suffisamment de stations de recharge en Italie?
 

Le développement du réseau n’est pas encore terminé. Cela va encore prendre quelques années avant que les principaux points de circulation soient desservis, en particulier en dehors des zones métropolitaines. En collaboration avec les autres constructeurs, nous développons le réseau Ionity dans toute l’Europe. Actuellement, plus de 100 aires de recharge fonctionnent déjà, dont 7 en Suisse. D’ici à 2020, 400 aires de recharge Ionity sont prévues en Europe.
 

Combien de temps dois-je attendre pour recharger ma Mercedes‑Benz sur une aire d’autoroute en Italie?
 

Avec une puissance de 110 kW, la recharge dure environ une demi-heure pour 300 kilomètres. Et lorsque, avec ma femme, nous allons en Italie, nous nous arrêtons toujours sur la première aire d’autoroute pour déguster un panino et un expresso. Ensuite, la batterie est suffisamment chargée pour rouler jusqu’à la plage de Rimini.
 

Comment les Suisses réagissent-ils aux voitures électriques? Est-ce qu’il est simple de les convaincre de cette nouvelle technologie?
 

Nous observons encore une certaine hésitation mêlée à de la curiosité. Mais l’intérêt pour l’EQC, qui sera présenté en septembre et en octobre dans les showrooms, est énorme. Il y a déjà eu des manifestations organisées pour les partenaires: elles ont regroupées jusqu’à 400 personnes, toutes potentiellement intéressées par une acquisition. Il s’agit désormais de transformer cet intérêt en ventes.
 

Pourquoi de nombreuses personnes hésitent-elles encore à passer à la mobilité électrique?
 

En plus de la question de l’autonomie et du réseau des stations de recharge, une interrogation revient souvent: d’où vient l’électricité? Il n’est pas encore possible de savoir si l’électricité est écologique ou si elle a été produite sur base de lignite en Allemagne. Il s’agit de problèmes que, avec les autorités et les producteurs d’électricité, nous devons résoudre afin que les clients puissent conduire une voiture 100 % écologique. De ce point de vue, en Suisse, avec deux tiers de notre électricité provenant de l’énergie hydraulique, nous sommes dans une situation préférentielle. La question de l’origine de l’électricité se pose plutôt pour les voyages à l’étranger.
 

Mais le mieux serait de disposer de sa propre station de recharge dans son garage.
 

Oui, il s’agit de la condition de base de la mobilité électrique. Pour chaque achat de véhicule, un boîtier de recharge intelligent ainsi qu’une offre personnalisée de la part du monteur-électricien sont compris dans l’offre. Des mesures de construction sont rarement nécessaires. Généralement, vous n’avez qu’à raccorder le boîtier. Ensuite, dans presque tous les cas, vous pouvez recharger votre véhicule dans votre garage. Ce faisant, vous pouvez profiter de tarifs de nuit, qui sont plus économiques. Le boîtier de recharge calcule automatiquement le moment où votre électricité est la moins chère et effectue la recharge en conséquence.
 

Qu’est-ce qui change au niveau de la conduite par rapport à une voiture à essence?
 

Vous devez changer de style de conduite. Récemment, je me suis rendu chez ma mère à Freiburg im Breisgau avec l’EQC. Environ 400 kilomètres aller-retour. J’ai saisi les informations correspondantes et le système électronique m’a permis de rejoindre une station de recharge peu avant de repasser Bâle. Ensuite, l’application calcule que je dois recharger pendant 12 minutes afin d’être sûr d’arriver à Zurich avec 25 % de batterie. Faire le plein dans une station-essence normale ne dure pas beaucoup moins longtemps.
 

Avant, Mercedes-Benz représentait les véhicules de la classe supérieure, mais, désormais, le luxe s’est prolétarisé et des travailleurs conduisent aussi les voitures de votre marque. Est-ce que cela vous oblige à vous adresser à deux publics?
 

Pour moi, tous les clients sont égaux, et tous ceux qui apprécient la qualité de la marque et qui sont prêts à payer le prix de la qualité haut de gamme comptent autant les uns que les autres. De toute façon, notre marque a aussi évolué à d’autres niveaux.
 

Lesquels?
 

Il y a 15 ou 20 ans, notre image était un peu vieillotte: aristocratique et élitiste. Elle s’est démocratisée. Désormais, Mercedes-Benz propose aussi des voitures compactes, qui n’existaient pas il y a 20 ans. Aujourd’hui, il s’agit du segment qui enregistre la croissance la plus forte.
 

Comment est-ce possible?
 

Par le fait que, contrairement à autrefois, nous nous adressons aussi bien aux pères de famille qu’aux mères, aux fils et aux filles. Avant, j’entendais toujours la chose suivante: «Mon père a conduit une Mercedes-Benz pendant dix ans, mais cela ne me concerne pas.» Maintenant, le fils et le père se disputent les clés.
 

Quel est le classement de Mercedes-Benz en Suisse en ce qui concerne les ventes?
 

Nous sommes à la deuxième place, derrière Volkswagen. Notre part de marché est de 8,5 %, et ce, en qualité de marque haut de gamme. Cela est également dû au considérable rajeunissement du design de notre large portefeuille de produits. Et, notamment grâce à la Classe A, nous avons rajeuni notre clientèle de dix ans en l’espace de dix ans.
 

Est-ce que vous appréciez vous-même le cinéma?
 

Oui. Avec ma femme et nos trois enfants, nous allons au cinéma une ou deux fois par mois. Et au moins une fois par week-end, nous regardons un film chez nous, sous la charpente équipée à cet effet, tout en mangeant. Il y a peu, nous avons vu Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu?, mais il n’est toutefois pas aussi bien que le premier film. Depuis que j’ai des enfants, je m’intéresse plus aux actualités du cinéma, car ils n’apprécient pas les classiques en noir et blanc.
 

Quel est le dernier film que vous avez adoré?
 

Green Book: Sur les routes du sud, celui qui a remporté l’Oscar du meilleur film, il est génial! Je l’ai vu à la première européenne lors de l’ouverture du dernier ZFF et j’ai tout de suite dit à ma femme que nous devions le revoir au cinéma. Depuis, nous l’avons déjà vu six fois et nous en avons discuté avec nos enfants. C’est ce que j’adore dans le cinéma: pendant deux heures, nous nous laissons emporter par une histoire et, après, nous pouvons y réfléchir. Sans la discussion qui suit, je trouve que le cinéma n’est pas une expérience complète.
 

Quel est votre film préféré?
 

Si je devais amener un film sur une île déserte, ce serait Cinema Paradiso. La musique d’Ennio Morricone, l’histoire et la poésie du film: tout est fantastique. Les grands films de ma jeunesse ont été Le Parrain, Taxi Driver ou Les Incorruptibles, tous avec Robert De Niro. Je suis un grand fan de De Niro: il prépare toujours parfaitement ses rôles.