8 choses que vous pouvez faire pour conserver la qualité de votre utilitaire léger. | Mercedes-Benz Vans
Un Mercedes-Benz Vito Tourer dans un hangar

8 choses que vous pouvez faire pour conserver la qualité de votre utilitaire léger.

Depuis la remise de la clé, vous êtes propriétaire d'un utilitaire léger Mercedes-Benz. Bien entendu, nos collaborateurs restent à votre disposition. Mais il y a certaines choses que vous pouvez faire pour que votre véhicule reste en bon état. Notre expert Wolfgang Müller sait ce qu'il faut faire.

1. Lavez votre utilitaire léger régulièrement.

L'hiver et l'été laissent des traces. Selon la saison, le sel de déneigement, les pollens ou les fientes abîment la peinture. C'est pourquoi, il est important de laver régulièrement l'extérieur de votre utilitaire léger, en toute saison. Après l'hiver, un soin du soubassement permet d'éliminer les dernières traces de sel.

2. Choisissez la station de lavage adéquate.

Optez pour une station de lavage qui propose également un prélavage manuel. Les salissures grossières des autres véhicules risquent de s'encastrer dans les brosses de nettoyage, ce qui peut engendrer des rayures sur la peinture de votre utilitaire léger. La station de lavage devrait être équipée de préférence de brosses textiles. Le prélavage devrait durer au moins 30 à 60 secondes et englober la totalité du véhicule.

3. S'il y a des réparations à effectuer, n'attendez pas et confiez votre utilitaire léger à des professionnels.

Un utilitaire léger bien entretenu a une durée de vie supérieure et garantit la sécurité sur la route. Laissez contrôler votre utilitaire léger dans l'un de nos ateliers certifiés dès que vous constatez des anomalies au niveau du maniement ou de bruits inhabituels. Si vous identifiez des rayures ou voyez même apparaître la tôle, remédiez à ces problèmes le plus rapidement possible.

Lavages réguliers.

C'est bon pour la peinture et le soubassement et fait briller votre utilitaire léger !

En route vers l'inspection !

Les intervalles de maintenance réguliers maintiennent votre utilitaire léger en parfait état de marche.

4. Contrôlez régulièrement le niveau d'huile.

Le niveau d'huile devrait être contrôlé au moins une fois par mois. C'est pourquoi, il est important que le moteur soit déjà à la température de service. Garez le véhicule sur une surface plane. Attendez pendant au moins 2 minutes. Utilisez toujours un chiffon non pelucheux et retirez la jauge à huile afin de relever le niveau. Sur nos nouveaux modèles d'utilitaires légers, le niveau d'huile est indiqué sur l'écran numérique du poste de conduite, à l'intérieur du véhicule. Il est essentiel de vidanger régulièrement l'huile pour éviter les dommages du moteur sur le long terme. Respectez les intervalles de maintenance de votre utilitaire léger.

      

5. Entretenez l'intérieur du véhicule.

Au mieux, effectuez un programme d'entretien court de manière routinière. Pour commencer, enlevez les détritus accumulés, puis nettoyez les tapis de sol et aspirez l'intérieur. N'oubliez pas les vide-poches et les ouvertures d'aération ! Pour éliminer la salissure et les odeurs des sièges, utilisez des produits nettoyants spéciaux pour surfaces et siégeries en textile. Essuyez régulièrement les planches de bord, les rétroviseurs, le pare-brise et les vitres, tout comme les pare-soleil. Pour plus d'hygiène, une meilleure visibilité et le bien-être de tous !

Nettoyage de l'intérieur.

Donnez régulièrement à votre utilitaire léger une cure de fraîcheur.

6. Évitez de surcharger le véhicule.

Dans les cas extrêmes, une surcharge du véhicule peut compromettre la sécurité de la conduite, augmenter l'usure ou endommager les pneus, les suspensions et les essieux. Tenez compte non seulement des biens chargés, mais aussi du poids du réservoir de carburant, des personnes à bord et de votre matériel de travail.

7. Positionnez correctement le chargement.

Les règles concernant l'arrimage du chargement doivent toujours être respectées. Veillez également à positionner correctement les objets lourds entre les essieux pour assurer la bonne répartition de la charge sur essieu. Une mauvaise répartition de la charge peut contribuer à augmenter l'usure des pneus et des essieux et avoir un effet négatif sur la dynamique de marche du véhicule. Concrètement, cela signifie une modification du poids du véhicule, un rallongement de la distance de freinage et un risque de patinage des roues motrices.

8. Surveillez votre style de conduite.

En évitant les régimes trop élevés, vous réduisez parallèlement l'usure. La plage de régime comprise entre 1 500 et 3 000 tours/minute est considérée comme idéale pour le moteur. Les bas régimes sont aussi néfastes que les hauts régimes. Étant donné que le moteur n'a pas le temps d'arriver à la température de service, il est recommandé d'éviter les courtes distances fréquentes.

Lorem Ipsum