L'avenir du transport : comparaison entre différents concepts de propulsion.
Un Mercedes-Benz eSprinter traverse un pont

L'avenir du transport : des concepts de propulsion alternatifs.

Mobilité et développement durable ? Naturellement, on pense alors automatiquement aux chances de l'électromobilité. Mais quels autres concepts de propulsion alternatifs pourraient encore convenir aux monospaces à l'avenir ? Une comparaison.

Les monospaces sont présents dans le monde entier.

Il y a longtemps que les voitures ne se limitent plus à nous emmener d'un point A vers un point B, nous en attendons beaucoup plus. Flexibles au niveau de leurs possibilités d'utilisation, les utilitaires légers vont beaucoup plus loin : ils entretiennent notre économie, nous fournissent des marchandises et sont quasiment un deuxième salon pour les concepteurs de ce monde. En d'autres termes, ils sont plus demandés que jamais. Lorsque l'on considère l'avenir, se pose la question de la durabilité des monospaces. Avec l'eSprinter et le eVito, Mercedes-Benz a défini un nouveau standard. L'électromobilité sous forme élégante pour une utilisation professionnelle ? Check. Mais n'y a-t-il vraiment aucune alternative à l'électromobilité dans le futur ?

Elégants et sans émissions.

Avec l'eSprinter vers un avenir durable.

Electromobilité en approche.

Quelles sont les particularités d'une propulsion électrique ? Le courant , accumulé dans une batterie lithium-ion, fait fonctionner un moteur à induction. Pratiquement silencieux et sans gaz d'échappement, les véhicules électriques, entraînés par le bon mix d'électricité, marquent une étape importante vers une ville plus propre et moins bruyante du futur. En raison de leur plus grande autonomie, ils conviennent également pour des trajets plus longs. Et le développement de l'infrastructure correspondante se poursuit continuellement : rien qu'en Allemagne, on dénombre en 2020 environ 19 000 bornes de recharge pour l'alimentation de nos eVans.

Des gaz d'échappement qui se dissolvent dans l'air.

Toujours au centre des conversations, mais jamais prête ? Nous parlons naturellement de la pile à combustible. Ce qui pour certains semble être de la science fiction est, à y regarder de plus près, un véritable talent naturel en termes de technique de propulsion durable. De l'hydrogène est oxydé, des protons traversent une membrane imperméable aux électrons. Le seul passage possible pour les électrons reste le moteur à induction. Résultat : le moteur est alimenté en courant, seule de la vapeur d'eau sort du système d'échappement. Si l'on associe l'oxydation de l'hydrogène avec la technologie d'un véhicule électrique, on obtient une alternative puissante et sans émissions pour l'automobile du futur. Et l'avancée actuelle des connaissances dans le domaine de l'électromobilité profitera également à ce mode de propulsion.

L'hydrogène produit ainsi de l'énergie.

Les produits finaux de ce processus : énergie et vapeur d'eau.

Un gaz polyvalent.

L'élément chimique le plus présent dans l'univers est également utilisé d'une autre manière – pas uniquement dans la pile à combustible. Sous forme liquide, l'hydrogène peut également servir de carburant traditionnel pour un moteur thermique. Avec un rendement entre celui de l'essence et du diesel, le gaz permet de conduire pratiquement sans émissions. Comme dans le cas de la pile à combustible, les composants principaux des gaz d'échappement sont l'eau et la vapeur d'eau. Cette technologie pourrait également contribuer à conférer une nouvelle dimension à la mobilité durable.

Un horizon de perspectives.

L'histoire de l'automobile nous enseigne que nous sommes en passe de réaliser des choses dont nous n'osions même pas rêver auparavant. L'avenir du trafic des marchandises et des personnes est donc d'autant plus passionnant. En bonne conscience, les entrepreneurs peuvent déjà maintenant transporter des marchandises dans la foule grâce à leur eSprinter, ou des collaborateurs jusqu'à leur chantier de travail à bord de l'eVito. Les bases d'une mobilité durable sont posées. Et nous, chez Mercedes-Benz, nous continuerons, à l'avenir également, de commercialiser des monospaces incarnant un bon équilibre entre rentabilité et développement durable.

Puissant et sans émissions.

Le concept Sprinter F-Cell.

La puissance issue des prises.

Prêt à démarrer, même en présence de températures basses : l'eSprinter.

Plaisir de conduite électrique - l'eVito Tourer.

Elégant et flexible, même lors du chargement.

Un signe qui ne trompe pas.

"e" comme électrique.

Photos :

Daimler Global Media

Autres liens à découvrir :

Der Mercedes-Benz eVito.

 

Les transformations présentées ont été réalisées par des artisans indépendants. Les artisans et les réalisations n'ont pas fait l'objet de contrôle par Mercedes-Benz. Les illustrations ne constituent donc pas une évaluation du fournisseur et/ou des transformations de la part de Mercedes-Benz.

Lorem Ipsum