L'art de l'apiculture : M. Falk et ses abeilles.

Falk Meyer pratique l'apiculture avec passion depuis l'âge de douze ans. Dans son Mercedes-Benz Vito, il transporte de nouveaux cadres pour ses ruches.

La passion de l'abeille mellifère.

Un Vito blanc tourne sur un terrain boisé. Entre les arbres, plus d'une douzaine de ruches forment de petits groupes. Falk Meyer descend de son Vito et récupère un seau en tôle, un lève-cadre, un balai et une vareuse avec voile. Au son du bourdonnement des abeilles, M. Falk enfile ses vêtements de protection et allume son enfumoir pour les apaiser avec de la fumée. Elles sont déjà très actives : les abeilles s'élancent depuis la plateforme d'envol avant de se poser sur les fleurs. Ces travailleuses acharnées reviennent à la ruche chargées de pollen jaune. M. Falk extrait un cadre recouvert d'abeilles et l'observe attentivement. L'apiculteur passionné sait pourquoi il aime tant les abeilles.

Les conseils de M. Falk pour aider les abeilles.

1.    Ne pas semer de gazon anglais, car les abeilles se nourrissent de nectar et de pollen. Dans une pelouse rase, elles ne trouveront ni nourriture, ni endroit où nicher.
2.    Semer des fleurs sauvages : les fleurs sauvages indigènes, semées en pleine terre ou en jardinière sur un balcon, constituent une excellente source de nourriture pour les insectes.
3.    Acheter ou construire un hôtel à insectes pour le jardin ou le balcon : les abeilles sauvages, qui sont tout aussi menacées d'extinction que les abeilles mellifères, apprécieront.
4.    Acheter du miel local : vous soutiendrez ainsi les apiculteurs de votre région et favoriserez la biodiversité .
5.    Devenir soi-même apiculteur : pour apprendre les bases, il suffit de suivre un cours pour débutants à l'association d'apiculture locale et de se faire accompagner par un apiculteur expérimenté.

L'art de l'apiculture avec le Vito 4x4.

Pas d'abeilles, pas de pollinisation, pas de plantes : les abeilles sont la clé de voûte de notre écosystème. Falk Meyer consacre son temps libre aux abeilles depuis ses 12 ans. Employé de banque à temps plein, il profite de ce hobby pour se ressourcer. Le Mercedes-Benz Vito 4x4 est le partenaire idéal de l'apiculteur : avec sa garde au sol surélevée et sa transmission intégrale, il se déplace sans problème sur les chemins forestiers et ruraux. La grande capacité de charge du van est idéale pour transporter en toute sécurité les cadres, les colonies d'abeilles et les seaux à miel.

Employé de banque la semaine, apiculteur le week-end.

Falk Meyer pratique l'apiculture depuis l'âge de 12 ans. Il a commencé l'apiculture un peu par hasard, il y a 20 ans. Dans un jardin envahi par la végétation, il a trouvé un tas de vieilles boîtes étranges qui ont éveillé sa curiosité. Dans son village, il rencontre Willi Arbeiter, un apiculteur expérimenté qui lui enseigne les bases de l'apiculture et l'accompagne. « Au début, on commet des erreurs que les abeilles compensent en partie. Mais les erreurs permettent d'améliorer ses connaissances et de faire les choses correctement la fois suivante. » Ce qui ressemble à un emploi à temps plein est de facto une activité de loisirs pour l'apiculteur dévoué. L'apiculture apporte à cet employé de banque un certain équilibre. « C'est un hobby qui requiert cependant des connaissances et du temps. Il ne suffit pas de placer une ruche dans son jardin et de laisser les choses se faire toutes seules. »

M. Meyer récolte le miel produit localement par des abeilles heureuses.

Avec les bovins et les porcs, les abeilles font partie des animaux les plus utiles de la planète. Les colonies d'abeilles de M. Falk pollinisent plusieurs millions de fleurs par an, contribuant ainsi largement à la préservation des arbres et des autres plantes. La philosophie de M. Meyer ? « Pour moi, il importe de respecter le cycle naturel des abeilles. » L'apiculteur veut dire par là qu'il doit agir en symbiose avec le développement de la colonie et la gêner le moins possible. Il tient également à prendre soin de son miel. « Il existe pour le miel un décret similaire à celui du décret allemand sur la pureté de la bière. Il interdit aux apiculteurs d'ajouter ou de retirer des substances au miel. » Le miel que l'on déguste en pot est exactement celui stocké par les abeilles dans la ruche. « Impossible de produire un aliment plus naturel que celui-là. » Il suffit de goûter : « On remarque immédiatement les différences de notes entre les régions. »

Une passion gratifiante. 

« Chaque récolte est exaltante. Lorsque les parfums s'échappent de la centrifugeuse et que l'on goûte au miel pour la première fois, c'est phénoménal. »

La « discipline reine » de l'apiculture.

M. Falk possède actuellement 50 colonies d'abeilles réparties sur cinq sites. Il a ouvert une boutique sur Internet et livre son miel à de nombreux revendeurs de la région. « Au début, j'offrais du miel à mes proches, ça restait encore gérable. Mais au-delà de 20 ruches, on ne peut plus écouler le miel soi-même. Mon cercle de clients s'est élargi au fil des ans. » Falk se consacre également à l'élevage de l'abeille Buckfast, une race originaire de l'abbaye anglaise de Buckfast. « L'élevage de reines est la discipline reine en apiculture. Elle réunit toutes les compétences que doit posséder un apiculteur pour que ses colonies restent fortes et productives. » L'apiculteur participe également à un programme visant à lutter contre l'invasion des colonies par des acariens, l'une des principales causes de la disparition des abeilles. Une fois son travail terminé, M. Falk monte dans son Vito et rentre chez lui satisfait – ses abeilles sont déjà à l’œuvre et il pourra récolter le miel en été.

Miel maison produit avec le Vito.

L'année apicole est riche et suit le rythme naturel des abeilles. Le Mercedes-Benz Vito est une aide précieuse.  
·      Au début de l'année, on laisse les abeilles tranquilles. À partir de février, il faut vérifier si elles ont encore suffisamment de nourriture. « Lorsque je vais voir mes ruches à travers champs ou en passant par la forêt, j'apprécie la transmission intégrale du Vito. »  
·      « La saison commence en avril, il y a beaucoup de travail. » On pose des hausses pour que les abeilles aient suffisamment de place pour stocker le miel.  
·      Elles commencent à sortir en avril pour butiner les fleurs de colza ou des arbres fruitiers. « Les abeilles ont besoin d'air frais pendant le transport. Les fenêtres du compartiment de chargement du Vito permettent une bonne circulation de l'air. »  
·      À partir de mai, le contrôle des essaims permet de prévenir l'essaimage. En effet, la moitié de la colonie risque de partir à la recherche d'un nouveau logis.  
·      La récolte du miel intervient à partir de juin. « Le Vito possède un empattement long, ce qui me permet de charger plus. C'est un vrai plus pour la récolte. »  
·      La floraison des tilleuls marque la fin de l'extraction du miel. Les abeilles sont alors traitées contre le varroa, cet acarien destructeur. Après le traitement, les abeilles sont nourries en préparation de l'hiver. Le gros du travail est alors terminé.  
·      Le bilan de M. Falk : « Le compartiment de chargement du Vito est très spacieux. Ses technologies faciles à comprendre et sa transmission intégrale en font pour moi un véhicule idéal au quotidien. »  

Transport sécurisé.

Le Vito permet à M. Falk de transporter son équipement composé de ruches, de cadres et de seaux à miel.

Gestion respectueuse.

Du miel issu d'une apiculture respectueuse des abeilles, en direct de l'apiculteur.

Laisser faire la nature.

Selon l'emplacement et les fleurs qui poussent localement, le goût du miel varie d'une année à l'autre.

Des abeilles travailleuses.

Les abeilles de M. Falk ont déjà produit du miel qui pourra bientôt être récolté.

Photos :

Maren Wiesner

Plus de liens à découvrir :

Imkerei Meyer - imkerei-meyer.com, @Facebook

Les transformations présentées ont été réalisées par des artisans indépendants. Les artisans et les réalisations n'ont pas fait l'objet de contrôle par Mercedes-Benz. Les illustrations ne constituent donc pas une évaluation du fournisseur et/ou des transformations de la part de Mercedes-Benz.

Lorem Ipsum