Bodega Gonzalo Beltrán – le Vito 4x4 lors des vendanges. 

Le domaine Bodega Gonzalo Beltrán à Ronda dans le Sud de l'Espagne produit du vin bio traditionnel de première qualité. Dans l'arrière-pays montagneux d'Andalousie, Auxiliadora López Beltrán mise sur un Vito 4x4 de Mercedes-Benz.

Le vin d'une enclave dans la province de Málaga.

Sur le bord d'un petit chemin, entouré d'arbres, Auxiliadora López Beltrán gare son Vito blanc. Tout est calme dehors, un vent tiède traverse les vignes de Ronda en Espagne. Elles sont alignées comme des chaînes et donnent à l'arrière-pays sauvage et montagneux d'Andalousie sa couleur verte. Comme si elles se promenait dans un champ de céréales, Auxiliadora marche le long des vignes, cueille ici et là quelques grains de raisin, les sent, écrase un grain puis le laisse retomber de sa main. "Ronda est un lieu particulier, pas seulement en raison de sa situation", déclare l'espagnole, et montre le domaine familial proche de La Nogalera, où les raisins sont transformés en vin rouge selon une méthode traditionnelle. D'une part, les sols et le climat sont exceptionnels pour la viticulture et d'autre part, cette enclave dans le province de Málaga séduit par des attractions touristiques, une nature pittoresque et une histoire passionnante, beaucoup de culture et naturellement : du vin, l'un des meilleurs.

Le vignoble Gonzalo Beltrán – une possession familiale depuis 1866.

Sur la propriété viticole Gonzalo Beltrán, Auxiliadora s'occupe des "décisions pour le travail des champs" dit-elle. Depuis 1866, la terre sur laquelle elle se trouve, avec dans les bras une corbeille verte de vignes, appartient à la famille. "La transmission c'est faite de génération en génération", dit-elle. Mais ce n'est que le grand-père d'Auxiliadora, Gonzalo Beltrán, qui a décidé, en 2004, de cultiver ici des vignes. Quelques années plus tard, c'est Auxiliadora qui a repris le domaine. 

Ronda – le berceau de la corrida. 

Ronda se trouve à environ 100 kilomètres à l'est de la capitale de la province de Málaga. L'ancienne ville a été construite sur un plateau escarpé et n'est accessible que par des ponts. Une gorge de 100 mètres de profondeur la sépare du nouveau quartier El Mercadillo. La ville est surtout connue en Espagne pour la corrida parce que c'est ici que les règles officielles y ont été définies au 18e et au 19e siècle. De plus, on trouve à Ronda l'une des plus grandes et plus anciennes arènes du pays. Malgré l'altitude, la température en hiver atteint 16 degrés la journée. En été, le thermomètre monte à plus de 30 degrés. Le paysage pittoresque des parcs naturels Sierra de las Nieves et Sierra de Grazalema se prête parfaitement à la randonnée. Dans les alentours de la ville se trouvent d'autres curiosités.     

Auxiliadora accorde beaucoup d'importance à la culture biologique.

„Je vendais d'abord également nos plants de vigne à des domaines viticoles proches“, explique Auxiliadora. Puis elle a eu l'idée de fabriquer elle-même son propre vin. Mais lequel ? Elle ne voulait pas d'un vin de qualité moyenne. Cela ne serait pas digne de la tradition et de l'héritage du domaine. La réponse : un vin de qualité qui incarne la région. En clair : un vin biologique qui ne nuit pas à la terre. Il porte le nom de „Perezoso“ et Auxiliadora le vend sous forme de vin rouge ou de rosé.

Un produit noble – produit de manière traditionnelle, vendangé à la main.

Ceux qui choisissent un vin de Gonzalo Beltrán peut être sûr que chaque raisin a été vendangé à la main. A la place de la chimie, l'entreprise familiale mise sur les substances écologiques. La protection de la nature est importante pour Auxiliadora. „C'est pourquoi nous misons sur une agriculture traditionnelle“, dit-elle, elle emploie au maximum dix personnes pendant la période la plus intense. „Nous aimons notre terre, nous traitons la nature avec respect et nous ne voulons pas perturber l'écosystème. Nous prenons soin de nos fruits – et cela se sent.“

Bodega – une cave naturelle espagnole.

    Le mot espagnol "Bodega" désigne à l'origine une voûte. Plus tard, le terme a eu une nouvelle signification ; il est maintenant bien plus associé aux "caves à vin" ou "commerces de vin". La plupart des bodegas agricoles ont vu le jour avant le 20e siècle lorsque la population rurale devait encore s'approvisionner elle-même. Les caves étaient simplement installées dans la roche, l'entrée étant souvent à moitié murée hors sol et masquée avec des pierres et une épaisse couche de terre.

Un goût que l'on ressent.

"Nous aimons notre terre, nous traitons la nature avec respect et nous ne voulons pas perturber l'écosystème. Nous prenons soin de nos fruits – et cela se sent."

D'anciennes installations collectent l'eau fraîche.

Le vin : " Calme et paisible au goût" déclare l'espagnole. La terre de Sierras de Málaga : aussi sèche et poussiéreuse que le climat. L'eau utilisée pour la culture provient donc de la rivière proche Guadalevin ou du système d'irrigation mis en place à la fin du 19e siècle, dans lequel l'eau est collectée puis acheminée. Cette installation est utilisée aujourd'hui encore. Ici également, la durabilité est de mise. 

Gorges, ponts et pentes raides.

Ronda se trouve à 720 mètres d'altitude. Ceux qui viennent ici ne doivent pas avoir peur des précipices. En effet, la petite ville aux maisons blanches est entourée de nombreuses gorges. La gorge El-Tajo bien connue divise la ville de quelque 37.000 personnes. Trois ponts relient l'ancienne et la nouvelle ville. Certaines maisons sont construites directement sur des corniches, il n'y a pas un seul centimètre entre le précipice et les murs imposants. Au cours des siècles, de nombreux peuples ont colonisé la petite ville. "Ces influences ont donné son caractère à la région, elles ont marqué non seulement les hommes, mais également naturellement notre vin" déclare Auxiliadora.

Le Vito 4x4 est idéal dans les régions montagneuses.

Dans une région aussi montagneuse, il est nécessaire de disposer d'un véhicule utilitaire qui vient à bout des conditions les plus difficiles. C'est également pour cela qu'Auxiliadora a opté pour le Vito 4x4 de Mercedes-Benz. La transmission intégrale fournit un très bon travail sur le sol difficile. „Le Vito est très fiable, maniable et polyvalent“, déclare l'espagnole. „Nous l'utilisons pour transporter nos raisins ou notre équipement, mais également pour emmener nos invités d'un point à l'autre.“ Un véhicule aussi fiable, travailleur et solide que les gens de Ronda, estime Auxiliadora. Sa recette du succès : „Il faut avoir de la patience et de l'amour pour le pays et les hommes.“ C'est valable pour le bon vin – comme pour la vie.

Vendangé à la main.

Auxiliadora aime le travail dans les vignes.

Depuis les vignes jusqu'à la fabrication.

Le Vito 4x4 emmène la récolte dans une cave proche.

Vignes près de Ronda.

Les vignes donnent une petite touche verte à la région sèche autour de Ronda.    

Auxiliadora mise sur le Vito 4x4.  

Elle apprécie notamment la fiabilité du véhicule.

La qualité jusque dans la dernière goutte.

Lorsqu'il s'agit du vin, Auxiliadora ne laisse rien au hasard.

Photos :

Florian Gemmrig

Autres liens à découvrir :

Bodega Gonzalo Beltrán - www.bodegagonzalobeltran.com, @Facebook

Les modifications montrées ont été réalisées par des fournisseurs tiers indépendants. Les fournisseurs et les modifications n'ont pas été contrôlés par Mercedes-Benz. Les illustrations ne constituent donc pas une évaluation du fournisseur et/ou des modifications de la part de Mercedes-Benz.

Lorem Ipsum