Des foyers uniques avec les Atego, Sprinter et Vito.

Depuis dix générations, Ofen Weiss fabrique des cheminées avec passion et savoir-faire. Avec ses Atego, Sprinter et Vito, la sté apporte de la chaleur au foyer.

Une entreprise familiale qui a déjà vu se succéder dix générations.

L'entreprise familiale Ofen Weiss possède une longue histoire. Fondée en 1689, elle a été transmise de génération en génération. « Aujourd'hui comme hier, Ofen Weiss est synonyme de confiance et d'amour du travail bien fait. Je suis très fier de faire partie de la dixième génération et de diriger l'entreprise avec la même passion et le même dévouement que mes ancêtres », explique Volker Weiss. Le directeur est un maître poêlier diplômé. Compte tenu de ses antécédents familiaux, il n'a pas pu échapper à ce métier – l'artisanat coulait littéralement dans ses veines. Aujourd'hui, l'entreprise emploie sept personnes. « Nous veillons à perpétuer l'excellence transmise par mon père. Nous souhaitons conserver notre identité et notre authenticité. Nous préférons donc ce qui est petit et compact à ce qui est grand et opaque. »

Du potier au poêlier.

L'histoire d'Ofen Weiss commence en 1689 lorsque Leonhard Weiss ouvre son « magasin de fourneaux et de vaisselle ». Il a commencé par fabriquer des poteries, notamment des cruches et des assiettes en argile. Au fil des ans, la fabrication de poêles a remplacé le cœur de métier de l'entreprise, à savoir la fumisterie. Les poêliers étaient autrefois appelés « potiers », car ils fabriquaient eux-mêmes les carreaux en faïence en forme de pot ou de coupe qui ornent les poêles. Le terme « fumiste » est également ancien : il désignait jadis les potiers qui fabriquaient aussi les carreaux des poêles en faïence. Dans le sud de l'Allemagne, en Autriche et en Suisse, on utilise toujours cette appellation professionnelle.

Travail artisanal, entre tradition et modernité.

Autrefois, le poêle en faïence était la cheville ouvrière d'une maison. Il était placé bien en vue dans la pièce et chauffait toute la maison. Selon Volker Weiss, depuis l'apparition des systèmes de chauffage central modernes, les poêles sont devenus des objets de prestige ou de design. « Nous fabriquons le plus souvent des cheminées. Ce sont des objets en brique et en plâtre avec un vitrage panoramique sur trois côtés. C'est un modèle prisé par les clients depuis de nombreuses années. » Sur le plan technique, les choses ont beaucoup évolué. Les commandes de combustion évitent de devoir régler le poêle manuellement. L'alimentation en air est régulée à l'aide d'une unité de commande entièrement automatique. La combustion est parfaitement réglée avec un contact de porte et une sonde de température. « Elle améliore l'efficience, réduit la quantité de gaz d'échappement et favorise la formation de la flamme », explique le maître-artisan.

Fabricant de cheminées par passion.

« Une bonne cheminée doit être bien conçue, faire l'objet d'une étude soignée et répondre aux exigences des clients. Sans oublier qu'elle doit fonctionner parfaitement. »

La flotte de véhicules d'Ofen Weiss.

·      Vito : les collaborateurs du SAV gagnent en flexibilité grâce au Vito. Les places de stationnement et les rues étroites ne sont plus un problème.
·      Sprinter : avec son vaste volume de chargement, le Sprinter est le véhicule idéal pour la pose. Le poêlier peut y charger tout son matériel, mais également son outillage et une europalette.
·      Atego : l'Atego permet aux poêliers de livrer le matériel sur les chantiers et de transporter les éléments chauffants lourds. Le pont élévateur facilite considérablement le travail.
·      Sortimo : pour une bonne organisation du travail, des étagères Sortimo sont installées dans les trois véhicules.

Un artisanat qui a du vécu : les foyers d'Ofen Weiss.

Du conseil client à la préparation des devis en passant par la création des projets et les rendez-vous sur le chantier : le quotidien d'un poêlier est très varié. « Pour commencer, nous fournissons des conseils approfondis afin de déterminer les exigences du client. » Préfère-t-il admirer une grande flamme ou accumuler longuement la chaleur ? Nous lui expliquons les avantages et les inconvénients de chaque solution et lui présentons les poêles qui répondent à ses besoins. « Les personnes qui s'adressent à nous ont souvent des exigences spécifiques. Et nous prenons un réel plaisir à les satisfaire. » L'étape suivante consiste à définir l'espace d'implantation de la cheminée : quelle est la superficie de la maison, quelle est la place disponible ? Une fois ces informations déterminées, nous ébauchons le projet : « Les cheminées en brique et les poêles en faïence accompagnent les clients toute une vie et doivent donc répondre parfaitement à leurs besoins et à leurs attentes. »

Modernité ou tradition.

La gamme de l'entreprise est très variée.

Une entreprise familiale qui a déjà vu se succéder dix générations.

Volker Weiss a repris l'entreprise de son père.

Prêt à affronter toutes les situations.

Avec une flotte composée d'Atego, de Sprinter et de Vito, Ofen Weiss propose des pièces à vivre chaleureuses et agréables.

Des valeurs qui comptent.

L'entreprise familiale Ofen Weiss est synonyme de confiance et d'amour du travail bien fait.

Photos :

Louis Cieplik

Plus de liens à découvrir :

Ofen Weiss - ofenweiss.de, @Facebook

Les transformations présentées ont été réalisées par des artisans indépendants. Les artisans et les réalisations n'ont pas fait l'objet de contrôle par Mercedes-Benz. Les illustrations ne constituent donc pas une évaluation du fournisseur et/ou des transformations de la part de Mercedes-Benz.
 

Lorem Ipsum