Chasing Cancellara: quand les amateurs se transforment en challengeurs

Le trajet ensemble, c’est le but de la course «Chasing Cancellara». Nos modèles EQ entièrement électriques sont toujours en route.

14 septembre 2021

«Chasing Cancellara» est une série de manifestations d’un genre très   particulier destinées aux cyclistes. Quand a-t-on en effet l’occasion de pédaler avec une légende vivante?! Pendant cette «course» d’une journée, le but n’est pas de rivaliser, mais de pédaler ensemble. Pour «Chasing Cancellara», peu importe que tu sois débutant ou semi-professionnel, l’essentiel est que tu sois un passionné de cyclisme.

 

«Je veux donner quelque chose en retour»

Il y a des cyclistes qui rangent leur vélo dans un coin une fois qu’ils se retirent du sport professionnel; ce n’est pas le cas de Fabian Cancellara, qui aime enfourcher sa bécane comme au premier jour. Et le champion veut partager cet enthousiasme: «Le cyclisme m’a tellement donné que je veux offrir quelque chose en retour et le faire avec ceux qui partagent ma passion.»
 

Après s’être retiré en 2016, Fabian Cancellara a reçu d’innombrables demandes pour savoir s’il était possible de faire du vélo avec lui. C’est ainsi qu’est née l’idée d’organiser des événements où tout le monde est le bienvenu pour vivre la journée probablement la plus difficile de l’année avec Fabian Cancellara. Les deux courses, Berne – Andermatt (200 kilomètres, 4500 mètres de dénivelé), et Zurich – Zermatt (280 kilomètres, 6500 mètres de dénivelé) ne sont pas sans difficultés. Avant le coup d’envoi en plein milieu de la nuit, Fabian Cancellara vérifie personnellement l’équipement des participants et part en dernière position. Cancellera remonte le peloton par l’arrière et s’entretient avec les coureuses et les coureurs lorsqu’il les dépasse. En cours de route, l’ex-pro donne en plus des suggestions utiles et révèle très probablement un ou deux conseils d’initiés. «J’aime beaucoup cela. C’est à la fois un hobby et mon travail», s’enthousiasme Cancellara.

Chasing Cancellara
Chasing Cancellara
Chasing Cancellara
Chasing Cancellara
Chasing Cancellara
Chasing Cancellara

Du poursuivant au suiveur

Au début, «Chasing Cancellara» était encore une pure course de poursuite. Parfois, le champion olympique était même battu par des amateurs. «Et c’est bien ainsi, car c’est de cela qu’il s’agit», dit le sportif en riant. Aujourd’hui, en plus d’un contre-la-montre à Lugano, il existe également les circuits dits Ultrafondo, dont l’objectif est de vivre ensemble une sortie à vélo très exigeante mais absolument inoubliable. Ici, c’est l’idée de communauté qui prime, il est question d’échange entre l’ex-cycliste professionnel et les autres fanatiques de vélo. Les 400 à 500 participantes et participants sont à chaque fois accompagnés par des Mercedes-Benz EQ. La flotte d’accompagnement électrifiée est l’une des nombreuses contributions de l’organisateur pour réduire au maximum les émissions de CO2 pendant «Chasing Cancellara».

 

La série de courses est organisée par une équipe de quatre personnes, dont Fabian Cancellara lui-même. En effet, le champion olympique est activement impliqué dans la planification et la réalisation de l’événement sportif. «Il n’est pas uniquement la tête d’affiche, mais travaille tous les jours avec nous. Il contacte les gens, planifie et organise», affirme le manager de Cancellara en parlant de son patron. Le concept fonctionne: Les courses sont un grand succès avec des milliers de cyclistes enthousiastes qui ont participé à courses dans plusieurs pays.

 

Un ancien pro a également besoin d’entraînement 

Les tracés Ultrafondo représentent aussi un travail ardu pour «Fäbu». Contrairement à la réalité d’un jeune professionnel, la vie de Fabian Cancellara ne tourne plus uniquement autour de l’entraînement. Comme la plupart des gens, il travaille huit heures par jour et doit s’entraîner pendant son temps libre, et ce régulièrement. C’est également l’un de ses nombreux conseils lorsqu’on lui demande: comment puis-je m’améliorer? «En roulant régulièrement, de préférence tous les deux ou trois jours. C’est mieux que de se dépenser totalement une fois par semaine.»

Chasing Cancellara - Zürich-Zermatt
Chasing Cancellara - Zürich-Zermatt
Revoir

Chasing Cancellara - Zurich-Zermatt

Véhicules d’accompagnement électriques

A propos de batteries à plat: lors du Chasing Cancellara, Mercedes-Benz utilise des modèles entièrement électriques comme véhicules d’accompagnement. Et ils ne sont jamais à plat même après 280 kilomètres et 6500 mètres de dénivelé, comme ils l’ont démontré lors de la course de Zurich à Zermatt. Voici quelques impressions, y compris le tachygraphe avec profil d’altitude du parcours et le niveau de charge de la batterie de l’EQV d’accompagnement.

Prêt pour Chasing Cancellara.

Prêt pour Chasing Cancellara.

Tout trouve sa place dans le EQV.

Tout trouve sa place dans le EQV.

L’EQV maîtrise les 280 kilomètres et 6500 mètres d’altitude avec seulement un court arrêt de chargement.

L’EQV maîtrise les 280 kilomètres et 6500 mètres d’altitude avec seulement un court arrêt de chargement.