Electricité suisse: une énergie propre pour les véhicules électriques

La Suisse est un pays de l’énergie. Nulle part ailleurs, ton véhicule tout électrique ne roule de manière plus écologique. La Suisse produit environ les deux tiers de son électricité à partir des énergies renouvelables.

26. Février 2021

La production d’une voiture électrique est actuellement encore liée à des émissions de CO2 plus élevées que celles d’un modèle comparable à propulsion traditionnelle. Le type d’énergie qui alimente une voiture électrique est donc d’autant plus crucial. Idéalement, l’électricité utilisée a été produite à partir de sources renouvelables.
 

Heureusement, l’énergie verte n’est pas une denrée rare en Suisse, mais une norme. «Les deux tiers environ des besoins en électricité en Suisse sont générés par des sources d’énergie renouvelables, principalement par l’énergie hydraulique», explique Stefan Linder, Head of Innovation & Technology au sein d’Alpiq, entreprise active dans le secteur énergétique. Un autre tiers de notre électricité provient de l’énergie nucléaire. La part des sources d’énergie fossiles est infinitésimal (2,6%).

 

Château d’eau suisse

L’eau est et reste la principale source d’énergie utilisée dans le pays. Environ 1300 centrales hydroélectriques, grandes et petites, fournissent l’électricité qui couvre 56% de nos besoins. En chiffres: sur les quelque 60 térawatt-heures (TWh) de consommation annuelle, près de 37 TWh sont produits à partir de l’énergie hydraulique. «La capacité des centrales hydroélectriques ne peut cependant guère être augmentée davantage, car tous les sites idéaux sont déjà exploités», explique M. Linder.

Centrale hydroélectrique de Ruppoldingen, Photo: Alpiq AG

Centrale hydroélectrique de Ruppoldingen, Photo: Alpiq AG.

Flusskraftwerk Ruppoldingen, Foto: Alpiq AG.

Centrale hydroélectrique de Ruppoldingen, Photo: Alpiq AG.

Environ 5% de notre électricité est d’origine solaire, et la tendance est à la hausse. En été 2021, une centrale solaire de 10 000 mètres carrés avec 5000 modules sera, par exemple, construite sur le barrage de Muttsee, dans les Alpes glaronnaises, à plus de 2500 mètres d’altitude. Elle devrait alimenter plus de 700 foyers en électricité.

 

 Ensemble vers l’avenir énergétique

«L’inconvénient spécifique de l’énergie solaire, c’est qu’elle est principalement disponible en été, alors que nous produisons déjà trop d’électricité en Suisse», explique M. Linder. Le manque de constance des énergies renouvelables est l’une des raisons pour lesquelles la Suisse et l’Europe doivent renforcer leur mise en réseau à l’avenir également. «Comme pour la mobilité, cette dernière ne s’arrête pas aux frontières non plus».

 

Les producteurs d’énergie travaillent d’arrache-pied à l’élaboration d’options à long terme. Stefan Linder en est convaincu: «Il nous faut penser et agir au niveau paneuropéen. La Suisse dispose d’une énergie hydraulique qu’elle peut utiliser de manière flexible et durable, et qui est capable de contribuer à la sécurité de l’approvisionnement de toute l’Europe.» Mais Alpiq investit également dans les nouvelles énergies renouvelables, l’éolien et le solaire. L’efficacité est le facteur déterminant d’une installation, indépendamment du fait qu’elle se trouve en Suisse ou en Suède.

 

Et si...?

... soudain, beaucoup plus de personnes en Suisse voulaient conduire des voitures entièrement électriques? Selon l’institut de recherche Empa, cela ne poserait pas de problème pour l’approvisionnement énergétique. Une étude de 2018 montre que si 20% des kilomètres de trafic routier parcourus étaient remplacés par l’e-mobilité, la demande en électricité augmenterait de 3,7 TWh par an. Cela correspond à environ 6% des besoins annuels actuels en électricité en Suisse.

 

Des spécialistes comme Stefan Linder savent exactement à quoi ressembleront les besoins énergétiques des années à venir: «D’ici 2030, la demande en électricité restera à peu près au même niveau, elle pourrait même fléchir légèrement d’ici 2025. A partir de 2030, nous prévoyons une très forte augmentation. Outre l’augmentation de l’électromobilité, l’un des principaux moteurs sera le remplacement des systèmes de chauffage aux énergies fossiles par des pompes à chaleur.»

 

La question du stockage 

«Le plus grand problème n’est pas la performance de la production d’électricité, mais sa disponibilité au bon moment. Les centrales à accumulation suisses comme celle de Grand Dixence peuvent stocker au total jusqu’à environ 9 TWh d’énergie, mais cela ne suffit pas à garantir un approvisionnement constant et autonome en électricité», explique S. Linder. Que faire? Depuis des décennies, cette question occupe les esprits les plus brillants. «Selon moi, l’hydrogène jouera un rôle crucial. Elle permet l’utilisation durable des surplus d’énergie dans des secteurs qui ne peuvent pas être totalement décarbonisés par l’électrification. Comme par exemple dans les industries de l’acier, des engrais et du ciment, ainsi que dans les transports lourds.» Cependant, le problème des déficits en énergie électrique demeure, surtout en hiver. Selon S. Linder, les très importants rééquilibrages saisonniers supplémentaires de l’été vers l’hiver ne peuvent être effectués ni de manière économique ni de manière efficace au moyen d’accumulateurs. «Cette question sera encore source de débats intenses, mais nous allons la résoudre.»

Barrage de la Grande Dixence, Photo: Alpiq AG

Barrage de la Grande Dixence, Photo: Alpiq AG.

Green et Home Charging

Souvent, ceux qui font le plein d’électricité pour leur véhicule électrique ne savent pas où celle-ci a été produite. Si tu conduis un modèle tout électrique de Mercedes-EQ, tu peux en décider toi-même. L’application Mercedes me et ton système de navigation MBUX te montrent quelque 175 000 stations de recharge dans toute l’Europe où Mercedes-Benz remplace l’électricité que tu charges par de l’électricité verte certifiée.

Vidéo EQC x Sustainability
Vidéo EQC x Sustainability
Revoir

Vidéo EQC x Sustainability

Pour miser sur la sécurité en matière d’écologie, recharge ton modèle EQ chez toi – avec de l’électricité verte certifiée par ton fournisseur d’électricité. Fais le Wallbox test pour voir si tu as la possibilité d’installer un boîtier mural chez toi.